Retrouvez toutes l'actualités No Code

SubscriptionZero - Comment organiser sa lecture de Newsletter

Stanislas Verjus

Vous n'arrivez plus à suivre vos abonnements aux diverses newsletters ? Vous êtes un peu perdu ou vous voulez organiser la lecture de ces mails d'informations. Découvrez SubscriptionZero, l'outil qui va surement vous permettre de mieux gérer cela. Alors marketing ou réelle utilité ?

Découverte

Comme à mon habitude c'est sur ProductHunt que j'ai découvert SubscriptionZero, qui me promettait d'y voir plus clair dans la lecture de mes newsletters. Sacrée promesse, même si je fais attention à mes abonnements et directement j'ai vu juste. Ils proposent de créer une adresse mail chez eux pour grouper l'envoi des emails. Au moins pas de problème de confidentialité en se connectant directement à ma boîte mail, mais cela veut dire encore une adresse mail supplémentaire... Bon allez je me lance et je vais tester cet outil. Evidemment le service est en Freemium. Gratuitement on a accès à 10 souscriptions, un mail par défaut et 50 emails par mois. C'est deja un bon début.

Onboarding

On s'inscrit assez basiquement et je me vois attribuer un mail type

Screenshot de SubscriptionZero

Mais je ne peux encore utiliser le service car je ne suis pas abonné et c'est dommage j'aurais bien aimé découvrir l'interface même avec une newsletter test... Je vais donc m'abonner à mes newsletters favorites (Tiens je pourrais vous faires un petit article de présentation)

Prise en main

Alors là, petit moment complexe, l'adresse mail n'est pas validée par beaucoup de services de newsletter dont Substack... Je reessaye donc sur d'autres newsletters et tout fonctionne très bien, j'espère que le blocage sur substack n'est que pour moi... Sinon je vais perdre du monde. Le design de l'application n'est pas incroyable et beaucoup de designer detesterait. Mais il faut dire que cela fait le travail. Il y a juste quelques petits bugs quand on n'a pas encore de mail mais cela disparait assez vite une fois les newsletters arrivées

Conclusion

Ce n'est pas un outil révolutionnaire, mais je trouve que si l'on veut ne pas se retrouver sous l'eau avec ses newsletters dans sa boîte mail principale cela peut devenir une bonne initiative. Après il est vrai qu'on n'est pas non plus abonnés à 200 newsletters enfin je l'espère pour vous. C'est pourquoi je recommande à moitié l'usage de ce service qui selon moi ne répond pas forcément à un réel besoin..

Share twitter/ facebook/ copy link