Retrouvez toutes l'actualités No Code

Contourner les problèmes

Stanislas Verjus

Là est l'utilisation du No Code, contourner un problème. Trouver un ensemble d'outils vous permettant de lancer votre projet, d'outrepasser votre problème et de créer plus facilement.

Match 1 : La réaction No Codeur

Le mot problème fait-il partie du vocabulaire des No Codeurs ? Cette question est à débattre et pourrait être le sujet d'un autre article.

De mon point de vue, il n'y a jamais de problèmes mais plutôt des défis.

Comment réussir à utiliser le No Code pour telle ou telle tâche ?
Comment contourner le problème grâce au No Code ?
Cette question est même au cœur des réflexions des développeurs de solutions No Code. On l'aperçoit au fur et à mesure des améliorations des différents logiciels, qui ne font qu'apporter une nouvelle solution à un défi rencontré par les utilisateur.trice.s.

Vous allez me dire que c’est le propre d’une mise à jour, mais regardez à quelle vitesse de nouvelles fonctionnalités émergent des outils No Code et vous verrez qu’ils sont efficaces. Face à un problème, la réaction du No Codeur est double.

Première phase, comprendre le problème et surtout comprendre son fonctionnement. Et c'est en comprenant ce dernier que vient la seconde phase d'analyse et de test. Il est temps pour le No Codeur de se plonger dans une série de tests alliant un ou plusieurs outils pour trouver la solution.

Trouver la solution

Rome ne s'est pas construite en un jour et la combinaison d'outils No Code non plus. C'est là qu'interviennent les connaissances des No Codeurs. Comment amener une solution avec un seul outil ou créer un "Stack", comprendre un ensemble d'outils, qui peut y répondre ? Dans cette recherche de solution est présent tout l'art des No Codeurs et de leur communauté.

En effet, le No Codeur n'est pas souvent expert dans tous les domaines, il doit alors se renseigner auprès de différents experts pour trouver la meilleure solution, et cette communauté fait aussi sa force. Car derrière un No Codeur se trouvent souvent de nombreux cerveaux qui peuvent s’entraider et surtout apporter leur éclairage sur les meilleurs outils et combinaisons possibles. Après avoir trouvé la solution, vient la phase de test.

Veiller, tester, échouer, recommencer

La solution est enfin apparue dans l'esprit du No Codeur, mais maintenant il faut qu'elle fonctionne au mieux. C'est pourquoi il doit agir selon 2 phases. Premièrement, il doit veiller, se renseigner et connaître l'univers.

La veille informative a toute sa place dans la recherche de solution car elle permet de connaître les meilleurs outils et surtout ceux qui sont disponibles et qui répondent au mieux au contournement.

Deuxièmement, il doit tester et tester encore. Pour être sûr d'avoir sa solution, le No Codeur doit la confronter à tout type de schéma et de situation, et là est sûrement sa plus grande complexité quand il doit prendre en compte différents cas de figure qu’il rencontre.

Mais rassurez-vous, souvent le No Codeur rate mais il apprend, recommence et trouve finalement une solution.

Share twitter/ facebook/ copy link